La victoire de Rochambeau sur les Anglais à Yorktown - Auguste Jean-Baptiste Vinchon

La victoire de Rochambeau sur les Anglais à Yorktown

Auguste Jean-Baptiste VINCHON
(Paris 1789 - Bains d Ems 1855)

Huile sur toile
H. 0,19 m ; L. 0,23 m
Inscription sur le châssis : Auguste Vinchon. YORKTOWN (1781) / Victoire de Rochambeau sur les Anglais

Date : vers 1830

Provenance : Collection privée, France

Œuvres en rapport : Une esquisse peinte du même sujet est conservée au musée des Beaux-Arts de Tours (huile sur toile, H. 0,61 m x L. 0,695 m, Inv. 926-8-8) : Véronique Moreau, Peintures du XIXe siècle 1800-1914. Catalogue raisonné, musée des Beaux-Arts de Tours, 2001, tome 2, p. 740. Une autre esquisse peinte (huile sur toile, H. 0,44 m x L. 0,49 m) est passée en vente à Tours en 1998, no. 25.

La bataille de Yorktown se déroula lors de la guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique en 1781. Elle confronta les insurgés américains et leurs alliés français aux Britanniques commandés par Lord Cornwallis. Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau, fut à la tête d’un corps expéditionnaire de 5000 hommes envoyé par Louis XVI en renfort. Rochambeau conseilla à George Washington de mettre le siège devant Yorktown, en Virginie, une place tenue par Cornwallis. La flotte française assura le blocus du port de Yorktown empêchant tout ravitaillement des Britanniques par la mer, tandis que les troupes terrestres franco-américaines encerclèrent la ville. Le 19 octobre 1781, Cornwallis fut contraint de capituler. Cette bataille fut décisive pour la victoire des troupes franco-américaines. Notre tableau représente la scène de la capitulation. A droite de la composition on voit les officiers anglais avec vraisemblablement Lord Cornwallis, remettant son épée aux vainqueurs.

Peintre d’histoire, Vinchon fut élève de Serangeli et de David. Il entra à l’Ecole des Beaux Arts en 1810. En 1813 il obtint le deuxième Prix de Rome et après avoir emporté le 1er Prix en 1814, il partit pour l’Italie. A son retour à Paris, Vinchon débuta au Salon de 1822 avec un Dévouement du jeune Mazet et une série de tableaux présentant l’histoire de saint Maurice peints à la fresque dans l’église Saint-Sulpice à Paris. Jusqu’à sa mort en 1855 il participa régulièrement aux Salons, avec des tableaux traitant essentiellement de sujets d’histoire de France. Il fit partie des artistes choisis pour décorer les salles du musée Charles X au Louvre. De nombreuses œuvres de Vinchon sont conservées au musée du Louvre et au château de Versailles.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70