Louis XI visitant le Cardinal La Balue - Jean-Léon Gerome

Louis XI visitant le Cardinal La Balue

Jean-Léon GEROME
(Vesoul 1824 - Paris 1904)

Huile sur panneau d’acajou
H. 0,50 m ; L. 0,42 m
Signé et daté au milieu à gauche : à Cain / J. L. GEROME / 1883
Porte une étiquette imprimée sur le dos : Bernheim Jeune & Cie avec l’inscription à la main No. 18161 / Louis XI et le Cardinal La Ballue (sic)

Date : 1883

Provenance : Bernheim-Jeune, Paris Collection Charles Bessonneau, Angers

Gérôme étudia le latin, le grec ainsi que l’histoire au collège local des Jésuites : ces études classiques eurent sans nul doute un impact sur le choix futur de ses sujets de peinture, souvent extraits de l’histoire et de l’Antiquité. A seize ans, l’artiste intégra l’atelier du peintre d’histoire alors en vogue, Paul Delaroche, et compléta sa formation lors d’un voyage d’études en Italie, avant de suivre l’enseignement de Charles Gleyre, figure majeure de l’art pompier.
Professeur à l’Ecole des Beaux-Arts, Gérôme s’opposa avec acharnement aux impressionnistes et devint symbole de l’académisme. Artiste méticuleux, il développe un intérêt pour l’anecdote et le costume qu’il aime à retranscrire de manière minutieuse, qu’il soit oriental, antique ou médiéval.

Notre tableau représente Louis XI visitant le cardinal Jean La Balue, son secrétaire d’Etat, qu’il a fait prisonnier. Il l’accuse d’avoir intrigué contre lui en faisant alliance avec Charles le Téméraire. La Balue fut emprisonné en 1469 au château de Loches (au château d'Onzain près de Blois suivant d’autres sources) où il resta pendant onze ans jusque 1480. La légende dit qu’il fut enfermé dans une cage, appelée « Fillette » où il ne pouvait se tenir ni débout, ni couché.
Il se pourrait que la dédicace « à Cain » se réfère au sculpteur parisien Auguste Cain (1821-1894), de la même génération que Gérôme, qui fut d’ailleurs lui-même aussi sculpteur.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70