Caprice architectural de la Rome antique - Abraham-Louis-Rodolphe Ducros

Caprice architectural de la Rome antique

Abraham-Louis-Rodolphe DUCROS
(Moudon 1748 - Lausanne 1810)

Aquarelle sur papier marouflée sur toile
H. 692 mm ; L. 1025 mm
Inscription au dos : London, à Monsieur Fischer à Windsor / Le Forum Romanum Composé / avec les principaux monuments / de Rome

Date : vers 1785

Provenance : Collection privée, Italie

Cette grande aquarelle montre une vue imaginaire du forum romain, sur lequel Ducros a rajouté des monuments existant en différents lieux de Rome ; ainsi il s’agit d’une sorte de condensé de la Rome antique.
Ducros grandit à Genève où il se destine dans un première temps à une carrière commerciale, puis se tourne vers la peinture et s’installe à Rome en 1778. Il accompagne un voyageur hollandais en Sicile qui lui commande des vues de monuments antiques et des paysages. A son retour à Rome, Ducros profite de l’engouement des voyageurs du Grand Tour pour les vedute, paysages topographiques ou imaginaires collectionnés comme souvenirs de ce voyage culturel alors jugé incontournable par la haute société européenne. En 1780, il publie avec le graveur Giovanni Volpato une série intitulée Vues de Rome et ses environs, qui remporte un grand succès. Il s’agit de gravures d’après ses dessins, rehaussées à l’aquarelle.
Pour représenter les vedute, de plus en plus de peintres établis à Rome utilisaient l’aquarelle, technique auparavant mal considérée. Louis Ducros joua un rôle prédominant dans l’évolution de l’aquarelle vers le grand format. Grâce à une maîtrise exceptionnelle, il hissa cette technique au niveau de la peinture à l’huile, mêlant avec justesse et subtilité le pittoresque et l’idéal, baignant le tout d’une superbe luminosité.
En 1784, il entreprend une série d’aquarelles regardées aujourd’hui comme ses œuvres les plus abouties. Ses dessins sont rehaussés de gouache et touches de vernis pour donner un meilleur effet. Leurs dimensions supposent de joindre plusieurs feuilles de papier collées sur une toile. Les œuvres étaient encadrées et vernies pour la vente.
L’œuvre de Ducros fut largement admiré par les collectionneurs et amateurs du début du XIXe en Angleterre et en Russie et son nom apparaît souvent dans la presse. Parmi ses clients, on compte Catherine La Grande, le Grand Duc Paul, Sir Richard Colt Hoare of Stourhead, Sir John Acton et le roi Gustaf III de Suède. A Londres, ses œuvres sont vendues à des prix très élevés à la vente de la Collection Cawdor en juin 1800, atteignant quatre fois le prix payé par Lord Cawdor lors de son Grand Tour 15 ans plus tôt.

Ducros présente ici le site bien reconnaissable du forum romain, vu depuis la colline du Capitole. Au centre on reconnaît la basilique de Maxence et de Constantin, un grand bâtiment à trois arches. Devant la basilique est représentée la Curie, petit bâtiment en brique au pignon pointu où se réunissait le Sénat romain. A sa gauche se dresse le temple d’Antonin et de Faustine, dont les colonnes du pronaos sont conservées et à l’intérieur desquelles fut érigé au XIe siècle l’église de San Lorenzo in Miranda. Au premier plan à droite on reconnaît les colonnes du temple de Saturne.
En arrière-plan de la composition, Ducros a regroupé des monuments majeurs de la Rome antique : le Colisée, le Panthéon et la colonne Trajane avec la statue dorée de l'empereur Trajan, remplacée depuis 1587 par une statue en bronze de saint Pierre.

Nous remercions Madame Annie Gilet pour l’aide qu’elle nous a apporté à la rédaction de la notice de l’oeuvre.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70