Portrait d'un homme tenant un anneau - Ambrosius Benson

Portrait d'un homme tenant un anneau

Ambrosius BENSON
(Milan 1505 - Bruges 1550)

Huile sur panneau
H. 0,43 m ; L. 0,31 m

Date : vers 1540

Provenance : Vente Clendenin J. Ryan, Parke-Bernet Galleries, NewYork, 1er janvier, 9-20, 1940, lot 220, $1,000 (vendu avec le certificat de Max J. Friedlander daté Berlin 3 nov. 1928).

Bibliographie : Georges Marlier, Ambrosius Benson et la peinture à Bruges au temps de Charles Quint, Damme, 1957, p. 258 et 320, n° 143, pl. LXXI.

On sait peu de choses sur la vie d’Ambrosius Benson. Originaire du Nord de l’Italie, vraisemblablement de Milan, Benson acquiert la qualité de citoyen brugeois en 1518. Dès le mois d’août 1519, il est nommé franc maître à la guilde de Saint-Luc, au sein de laquelle il accède rapidement à des charges importantes puisqu’il en devient deuxième juré en 1521 et membre du Conseil en 1522.

Son œuvre nous est connue grâce à un panneau représentant la Sainte Famille, initialement conservé au Germanisches Museum de Nuremberg, et à un triptyque de Saint Antoine de Padoue aujourd’hui dans les Musées Royaux de Bruxelles : tous deux comportent le monogramme AB. Benson a peint, souvent pour les Espagnols, des retables, des oeuvres de dévotions, des portraits de saintes et des figures mythologiques. Son œuvre se distingue de celle de ses contemporains comme Adriaen Ysenbrant (actif en 1510-51).

Le portrait constitue sans doute la part la plus originale et la plus intéressante de l’œuvre de Benson. Dès 1910, M. Friedlander avait relevé qu’au vu de la qualité de certains de ses portraits, c'est avec raison que les noms les plus flatteurs ont pu être avancés comme attribution, tels Holbein le Jeune, Gossaert, Jan van Scorel, Cranach, ou encore les Maîtres vénitiens.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70