Le verger, environs de Mantes - Jean-Baptiste-Camille Corot

Le verger, environs de Mantes

Jean-Baptiste-Camille COROT
(Paris 1796 - Ville-d'Avray 1875)

Huile sur toile
H. 0,24 m ; L. 0,39 m
Signée en bas à droite : COROT
Etiquette sur le châssis : Galerie Schmit / 396, rue Saint-Honoré - Paris 1er / 39 - Le Verger / Exposition / Corot / du 12 mai au 12 juin 1971

Date : vers 1850- 1860

Provenance : Collection Pierre Barbedienne
Vente à Paris le 27 avril 1885, catalogue no. 10
Collection Peytel
Collection privée, France

Exposition : Galerie Schmit, Paris, cat. exp. Corot 1796-1875, 12 mai - 12 juin 1971, p. 57, no. 39.

Bibliographie : Alfred Robaut, L’œuvre de Corot, Paris, 1905, vol. II, no. 984 (ill.)

Elève des peintres de paysage Achille-Etna Michallon et Jean-Victor Bertin, Corot connaît lui aussi une grande carrière comme paysagiste. Bien que très attaché au paysage historique et à l’enseignement de ses maîtres, Corot est l’initiateur d’un mouvement moderniste au sein des peintres de paysage des années 1830-40, appelé l’École de Barbizon. Contrairement aux peintres de paysage néoclassiques, Corot et ses émules recherchent en France, dans leur région natale, l’inspiration que leurs maîtres avaient trouvée en Italie. Il introduit à la fois le réalisme et le naturalisme dans la peinture de paysage et initie une tradition moderne du paysage en France. Son art est en lui-même une passerelle entre le monde du néoclassicisme et celui des impressionnistes. Il est considéré comme le maître de la peinture d’extérieur du XIXe siècle.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70