Paysage italien avec ruines et bétail - Jean Joseph Xavier Bidauld

Paysage italien avec ruines et bétail

Jean Joseph Xavier BIDAULD
(Carpentras 1758 - Montmorency 1846)

Huile sur panneau
H. 0,43 m ; L. 0,66 m
Etiquette imprimée au dos : Antiquités Curiosités / LEGAY PÈRE / rue Stanislas 26 Nancy

Date : ca. 1820

Provenance : Legay Père, Nancy (étiquette au dos) Vente Christie\\\'s Londres, 14 décembre 1984 Vente Christie\\\'s Londres, 4 avril 1986 Collection privée, Grande Bretagne

D’abord en apprentissage chez son frère Jean-Pierre, à Lyon, c’est à partir de 1783 que Bidauld s’installe à Paris et prends des leçons de peinture auprès du portraitiste Rabillon. A Paris, il reçoit le support du parfumeur et marchand d’art Dulac qui l’incite à copier des peintures du XVIIème siècle hollandaises, particulièrement des paysages. En 1785, encouragé par ses contemporains et financé par Dulac, il part en Italie et voyage en Toscane et dans la campagne autour de Rome et de Naples. Cette expérience aura une influence très importante sur son développement artistique et sa peinture.
En 1790, Bidauld revient à Paris et expose au salon pour la première fois un an plus tard. Il gagne une médaille en 1812, en 1823 il a le grand honneur d’être le premier peintre de paysage élu à l’Académie des Beaux-Arts. Corot est l’un de ses plus grands admirateurs, s’exclamant un jour : « Bidauld ! Ah ! Doucement, maintenant, il n’est pas juste quelqu’un, il est parfois un vrai maître et des meilleurs. » Son œuvre est caractérisée par une lumière argentée adoucissant les bleus et les verts de ses paysages luxuriants.
A la fin de sa vie, Bidauld perds de son succès lorsque la peinture néoclassique passe de mode et qu’il a des difficultés à s’adapter. En tant que membre du jury du Salon, il est accusé de bloquer les générations montantes de peintres paysagiste comme Théodore Rousseau. Il est vivement critiqué dans la presse et tombe en disgrâce. Il meurt dans la pauvreté malgré des clients prestigieux comme Charles IV, Napoléon et Louis XVIII.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70