Jeune femme pensive - Henri Matisse

Jeune femme pensive

Henri MATISSE
(Cateau-Cambrésis 1869 - Nice 1954)

Plume et encre sur papier
H. 525 mm ; L. 405 mm
Signé et daté en bas à gauche : H Matisse 41

Date : 1941

Provenance : Waddington Galleries Ltd., Londres
Collection privée, Suisse, à partir de 1985
Collection privée, Allemagne
Christie’s Londres, 27 juin 1995, lot 194
Collection privée, Allemagne, depuis 2013

L’authenticité de ce dessin a été certifiée par Madame Wanda de Guébriant.


Dessiner est comme faire un geste expressif, avec l\'avantage de la permanence. Matisse.

Considéré unanimement comme l’un des plus grands artistes de son temps, Henri Matisse était l’un des promoteurs du fauvisme, révolte de la couleur au début du XXe siècle. Toutefois, même si la couleur est prédominante dans son œuvre tout au long de sa carrière, son art est une réflexion sur la ligne, sur l’équilibre, sur la synthèse des formes.

Dessinateur enthousiaste et graveur prolifique (son œuvre comprend plus de 800 gravures), Matisse a illustré 17 livres dans les années 1930 et 1940.
Ses dessins du début des années 1940 sont caractérisés par des lignes claires et nettes, sans hachures et ombres, décrivant avec fermeté les formes épurées de figures féminines et de natures mortes. Plus tard, vers la fin des années 1940, ses traits deviendront plus épais et ses formes plus simplifiées.

En 1941, Matisse commence à travailler sur un ensemble de 158 dessins, publiés sous le nom de Thèmes et Variations en 1943 . On y trouve des figures féminines dans des poses très proches de notre dessin.

En 1940, l’écrivain Henry de Montherlant pose pour un portrait de Matisse et lui propose une collaboration. Matisse avait beaucoup admiré sa pièce Pasiphaé, Chant de Minos (publiée en 1936), traitant du mythe antique de Pasiphaé épouse de Minos, roi de Crète, qui refuse de sacrifier à Poséidon un beau taureau blanc. Pour se venger, Poséidon rend Pasiphaé amoureuse de l\'animal, et elle donnera naissance à Minotaure, mi-homme mi-taureau. Matisse commence à travailler sur les illustrations de la pièce dès 1941. Ce travail intense sur un thème de la mythologie grecque, a sans doute confirmé l’artiste dans sa recherche de formes épurées, telles que l’on les retrouve d’ailleurs sur les vases grecques du VIe et Ve siècles avant J.C.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70