Deux kangourous face à face - Rembrandt Bugatti

Deux kangourous face à face

Rembrandt BUGATTI
(Milan 1884 - Paris 1916)

Epreuve en bronze à patine noire
H. 35,5 cm ; L. 78,7 cm ; P. 17,7 cm
Signée R. Bugatti, cachet du fondeur AA Hébrard et numérotée 2

Date : autour de 1905

Provenance : Collection privée, France

Bibliographie : Jacques Chalom Des Cordes, Véronique Fromanger Des Cordes, Rembrandt Bugatti, Catalogue Raisonné, Paris, 1987, p. 184-185.
Véronique Fromanger Des Cordes, Rembrandt Bugatti sculpteur : répertoire monographique : une trajectoire foudroyante, Paris, 2009, no. 123, p. 275-276.

Œuvres en rapport : Cette sculpture est l’épreuve numéro deux de seulement quatre épreuves en bronze connues à ce jour de ce rare modèle.

Sculpteur animalier italien, Rembrandt Bugatti est fils du décorateur d’intérieur Carlo Bugatti (1856-1940) et frère du fameux constructeur automobile Ettore Bugatti (1881-1947). Il commence à sculpter dès son enfance, encouragé par son parrain, le peintre Giovanni Segantini, et par le sculpteur Paul Troubetzkoy, un ami de la famille.

Installé à Paris à partir de 1903, Bugatti signera un contrat d’exclusivité avec le fondeur d’art et galeriste Adrien-Aurélien Hébrard. Chaque année, A.A. Hébrard expose les nouvelles œuvres de Bugatti dans sa galerie parisienne. Tous les cinq ans, il organise une rétrospective et présente Rembrandt Bugatti dans les salons en France et à l’étranger, entre Paris, Venise, Milan, Bruxelles, Berlin, Anvers et New-York.

Fasciné par le monde des animaux, Rembrandt Bugatti travaille au parc zoologique du Jardin des Plantes de Paris. Bientôt il part pour Anvers, dont le jardin zoologique est considéré au tournant du siècle comme le plus important du monde. Particulièrement accueillant à l’égard des artistes, son directeur mettra un atelier à sa disposition en 1906.

À Paris, Rembrandt Bugatti habite près de la Ménagerie du Jardin des Plantes, où il observe quotidiennement les animaux sauvages. Il fixe dans la plastiline et le plâtre leurs morphologies, leurs attitudes, leurs comportements et leurs sonorités. Sa sculpture procède entièrement de ce contact direct avec les animaux. Dès le départ, il choisit le modelage à main libre, sans esquisse préparatoire, et la vitesse dans l’exécution pour transcrire son génie dans la matière.

Mentions légales
Andlauer Hof | Münsterplatz 17 | 4051 Basel | Suisse | Tél +41 61 681 35 35 | Fax +41 61 681 75 70